Accueil Divers Coronavirus, « à Londres, nous vivons comme dans un film d’horreur »