Accueil Économie Coronavirus, entre escroqueries et fausses nouvelles: c’est ainsi que la psychose se nourrit sur les réseaux sociaux