Accueil Pandémie Coronavirus Bond de la Banque mondiale, entre canulars et vérité